Fil de lecture :

Article mis en ligne le 19/03/2013.

La dentisterie equine

Le cheval est une espèce chez qui les problèmes bucco-dentaires sont fréquents. L'éviction de ces problèmes passe par une bonne prévention. Il est conseillé de faire contrôler la bouche de son cheval tous les 1 à 2 ans. 

Les symptômes.

De nombreux symptômes sont liés à des affections bucco-dentaires. Le plus courant de ses symptômes est la difficulté à se nourrir (mastication difficile, salivation excessive, accumulation d'aliment dans les joues et formation de "boulettes" d'aliments au pied du râtelier ou de la mangeoire). Tous ces signes sont dus à des douleurs et peuvent aboutir à un amaigrissement marqué. Le deuxième symptôme très fréquent, signalé par les propriétaires de chevaux, est un changement de comportement au travail avec des défenses contre la main (cheval qui se cabre, qui refuse le saut, qui refuse de s'incurver) ,un encensement, des grincements de dents. D'autres symptômes plus graves comme des coliques, des bouchons oesophagiens, des fistules mandibulaires peuvent être provoqués par des atteintes bucco-dentaires.

Les soins.

Le soin le plus basique à réaliser sur tous les chevaux est le nivellement des surdents. Les surdents sont de petites pointes acérées qui poussent en face externe contre la joue sur la mâchoire supérieure et en face interne contre la langue sur la mâchoire inférieure. Ces surdents poussent chez tous les chevaux et entraînent, à terme des ulcérations douloureuses des joues et de la langue. L'exérèse de petites dents surnuméraires appelées "dents de loup" pour la mâchoire supérieure et "dents de cochon" pour la mâchoire inférieure fait également partie des soins réalisés en routine. Ces petites dents peuvent être très gênantes pour le cheval au travail et entraînées des réactions de défense violentes. Dans des circonstances plus rares le vétérinaire peut être amené à extraire des dents plus importantes (prémolaires ou molaires). La plupart de ces interventions sont réalisées sur cheval debout, vigile ou légèrement sédaté. Seuls les interventions plus complexes ou douloureuses (fracture de mâchoire par exemple) sont réalisées sous anesthésie générale pour garantir un plus grand confort au cheval.

Pour tout information complémentaire, n'hésitez pas à nous contacter.