Fil de lecture :

Article mis en ligne le 03/03/2015.

La castration chimique

La castration chimique est une alternative séduisante à la castration chirurgicale. Elle consiste en deux injections intramusculaires à un mois d'intervalle d'un vaccin anti GnRH.

La GnRH est la molécule responsable de la secrétion des hormones sexuelles : la testostérone chez l’étalon et l’œstradiol et la progestérone chez la jument. Ce vaccin permet de diminuer voir de supprimer le comportement sexuel et la capacité reproductrice d'un cheval.
Le principal avantage de cette technique est donc de supprimer ou d’atténuer les manifestations comportementales liées aux hormones sexuelles et qui sont souvent gênantes pour le travail du cheval sans pour autant condamner définitivement son potentiel reproducteur. Le comportement sexuel est réduit pendant au moins 4 mois mais attention toutefois il est impossible de prévoir quand le cheval retrouvera toutes ses capacités reproductrices et dans un nombre non négligeable de cas, la castration chimique peut s’avérer définitive.
A savoir également, la castration chimique n'est pas autorisée par les codes des courses, son utilisation sur les chevaux de course est donc impossible.


Pour plus de renseignements, n'hésitez pas à nous contacter.